de Dea Loher

La pièce

C’est l’histoire d’un homme qui, au cours de sa vie, va devenir un tueur en série par le plus grand des hasards. Nous suivons l’histoire de cet antihéros attachant en riant, comme si rien n’était de sa faute, mais la réalité des meurtres ressurgit parfois violemment.

L’humour noir de cette comédie nous fait voir comment un homme ordinaire peut vriller vers la folie. C’est aussi une belle réflexion sur la nature et les pulsions humaines.

Dea Loher nous propose ici une nouvelle version de Barbe Bleue, avec ce texte parfois poétique et parfois cru, entre le polar et le conte.

L’auteur

Dea Loher est née en 1964 à Traunstein, une petite ville de Haute-Bavière, à la frontière autrichienne. Après des études de philosophie et de littérature, elle part au Brésil pour un an, pays où elle trouvera la matière de sa première pièce, L’Espace d’Olga, un questionnement sur les rapports de domination dans une situation d’enfermement entre un bourreau et sa victime.

En 1988, elle s’installe à Berlin et s’inscrit au cours d’écriture scénique à la Hochschule der Künste, où enseignent alors Heiner Müller, Tankred Dorst et Yaak Karsunke. L’Espace d’Olga est achevé en 1990 et aussitôt publié au Verlag der Autoren, où sont également publiés Fassbinder, Botho Strauss, Tankred Dorst, Franz Xavier Kroetz et bien d’autres.

En 1992, sa deuxième pièce, Tatouage, lui fait obtenir le prix de la meilleure pièce contemporaine d’un jeune auteur du Goethe Institut, ainsi que le Playwrights Award du Royal Court Theater. Cette pièce, comme toutes celles qui vont suivre, connaîtra un très grand nombre de productions en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

En 1993, elle devient auteur en résidence au Schauspielhaus de Hanovre, où ont été créés respectivement Léviathan, Un autre Toit (Fremdes Haus), etAdam Geist, qui obtiendra en 1997 le prix de la meilleure pièce du Festival de théâtre contemporain de Mülheim. Dès lors commence pour elle une carrière d’auteur reconnue et estimée par l’ensemble du monde du théâtre dans le monde germanique. Une pièce intermédiaire,Manhattan Medea, est créée en 1998 au festival Steierischer Herbst de Gaz en Autriche.

Barbe-Bleue, espoir des femmes est le fruit d’un atelier d’écriture et mise en scène, au Residenz Theater de Munich, avec le metteur en scène et créateur de la plupart de ses pièces, Andreas Kriegenburg.

En 1999, Dea Loher écrit Les Relations de Claire (Klaras Verhältnisse) pour le Burgtheater de Vienne.

Auteur en résidence au théâtre Thalia de Hambourg, elle a écrit Le troisième secteur, qui a été créé en juin 2001 par le metteur en scène bulgare Dimiter Gotschev. Elle vient de terminer une série de pièces courtes intitulées Magazin des Glücks (Magazines du bonheur) qui sont créées par Andréas Kriegenburg.

La distribution

Comédiens : Anne Laure Denoyel, Stéphanie Dezorthes, Berengère Dussine, Marc Michel, David Noé, Marie Nowak et Alexandra Roth

Les photos